Analyse de réseaux

Pic de consommation

pic de consommationSignalisation de tout franchissement de seuils d’alarmes et capture des transitoires de quelques dizaines de micro-secondes.

Fourniture de tous les enregistrements utiles et nécessaires à la maintenance liée à la problématique des démarrages de charges pendant plusieurs minutes

Microcoupures

micro-coupureLe moteur entraînant la chaîne fonctionne toujours.

Par contre, le process a redémarré automatiquement sans intervention de l’utilisateur.

Les tensions et courants (fig.10 et fig.11) sont ceux habituellement présents sur cette application.

L’enregistrement des transitoires réalisé montre clairement 1 coupure ou bien une micro-coupure.

Pour obtenir des informations plus précises sur ces anomalies, il suffit de les consulter dans la liste des alarmes.

Analyse des harmoniques

analyse harmoniqueLes conséquences possibles des harmoniques sont :

  • Echauffement du câble de neutre : les courants de fréquence harmonique de rang 3 et multiples de trois se somment dans le conducteur de neutre ; le courant de neutre valant fréquemment 120 à 130 % des courants de phase
  • Disjonctions principales intempestives, dûes aux surintensités
  • Disjonctions différentielles intempestives dûes aux fréquences des harmoniques, associées aux capacités parasites du réseau.
  • Valeurs des courants efficaces plus élevées que celles nécessaires pour les besoins énergétiques de la charge.
  • Suréchauffement des installations (transformateur, câbles…) par effet pelliculaire
  • Résonance en tension sur un système composé de condensateurs destinés à relever le facteur de déplacement.

Puissance réactive

puissance réactiveL’enregistrement (Fig.3) montre clairement le dépassement de contrat pendant la période d’enregistrement.

Le profil des puissances fait apparaitre la puissance réactive (courbe grise).

La suppression de celle-ci par l’installation d’une armoire de compensation d’énergie réactive permettra d’obtenir une puissance apparente consommée égale a la puissance active (< 252 kVA spécifiée dans le contrat)

Maintenance électrovannes

maintenance electrovanneDans ce 1er cas de figure, la représentation du signal Inrush indique un overshoot en fin de fonctionnement moteur.

Ceci signifie qu’il y a une augmentation du couple et un courant consommé supérieur à la normal.

L’utilisateur peut en conclure qu’il y a un mauvais positionnement du système de fermeture de la vanne, lié à un désaxage.

L’axe vient « forcer » pour pouvoir se positionner correctement en fermeture

 

 

 

 

 

maintenance electrovanneL’autre cas de figure montre une courbe irrégulière.

Celle-ci signifie que le courant consommé est irrégulier pendant toute la durée de la fermeture.

L’explication : la rotation de l’arbre moteur de l’électrovanne est désaxée